Pedersoli Pedersoli
Black powder Actualité
18th M.L.A.I.C European Championships

Sarlospuszta - Hungary

Eté 2019, par Stefano Pedersoli

Après une heure de vol et un rapide trajet en voiture, nous arrivons à Salorsputza, une ville hongroise tranquille près de Budapest, où les championnats de tir revolver ont commencé quelques jours auparavant. Dès que nous arrivons, nous sommes accueillis par le sourire des visages et des poignées de main amicales avec en arrière-plan, le bruit familier des coups de feu. Nous comprenons immédiatement combien cette 18ème édition, avec les couleurs de la MLAIC, se déroule dans les meilleures conditions.

Nous partons vers les champs de tir, et rencontrons les premiers athlètes tout de suite. Le nombre de participants est important, 273 tireurs de 19 pays, concourent dans des disciplines multiples, aussi bien sur cible fixe que sur plateau d’argile. L’ambiance est joviale, le long du chemin et sur les stands de tir, nous avons l’occasion d’échanger quelques mots avec les gens, tout le monde est d’accord pour saluer le travail des hongrois, dirigée par notre ami Balázs Neméth, tireur, historien, youtubeur et grand coordonnateur.

Autour de nous, une activité frénétique agréable qui, cependant, a cessé immédiatement après l’annonce de l’officier de tir, de la prochaine session.

Les visages des sportifs deviennent graves, la concentration reprend et les tee-shirts aux couleurs nationales cèdent la place aux vestes techniques. Bien que le tir à poudre noire puisse paraitre du folklore c’est aussi le plaisir d’être ensemble, mais aussi du sacrifice, de la discipline et du mental.

Les tireurs ont en face d’eux, disposé de façon maniaque, les composants fondamentaux pour le chargement, à savoir les dosettes de poudre, les projectiles, et autres accessoires indispensables au chargement de leurs armes.

Seulement un tireur expérimenté, régie par des séances d’entraînement épuisantes, sera en mesure de gérer 10 coups en 30 minutes.

 

Les résultats, à la fin de la séance, sont très respectables. La moyenne des 10 meilleurs scores est de 98,5 points sur 100. Le gagnant remportera la compétition avec un score incroyable de 100/100. La compétition dont je fais allusion est appelée Vetterly, avec fusil percussion en position debout à une distance de 50 mètres.

Le gagnant est l’allemand Walter Massin, déjà recordman avec 150/150, avec un fusil Bristlen Morges de notre production.

(Dans un souci d’explication, la réglementation internationale MLAIC impose 13 tirs dont seuls les 10 meilleurs seront pris en compte. Le record du monde a été effectué lors du championnat d’Allemagne, avec 15 tirs et tous entrent dans le décompte total)

 

tabella inglese_eu19.jpg

Tout au long de ces cinq jours de championnat 19 compétitions ont eu lieu.

Comme les organisateurs et les principaux sponsors de l’événement, nous espérions pouvoir admirer des armes Pedersoli autant que possible ; ce qui fut le cas pour notre plus grand plaisir.

À la fin des compétitions, nos armes remportent 15 médailles d’or, dont 7 en individuel, 8 argents et 12 bronzes.

Nous avions un sentiment fantastique d’assister directement à la joie des victoires, comme lorsque Franz Longspeich a remporté la première place avec 43 plateaux d’argile cassés dans la discipline Manton ; un tir de balle trap classique avec des plateaux oranges comme en compétition, mais avec la seule différence que le tireur tirait à l’aide d’une reproduction d’arme à feu à silex du milieu du XIXe siècle, rigoureusement chargé à la poudre noire.

 

Une bonne réponse à ceux qui s’interrogent sur la vitesse et la précision de ces armes. Restant sur le sujet du tir de balle trap, nous souhaitons mentionner les tireurs italiens, grands vainqueurs de la médaille de bronze dans la discipline en équipe. 

Comment ne pas acclamer les autres médailles d’or, le finlandais Viertola, dans la discipline du Miquelet avec le fusil 1777 et un score de 95 / 100, le Français Mathieu Ducellier, médaille d’or dans la discipline du Pennsilvanya avec la carabine Match Suisse et un score de 98 sur 100, l’allemand Leonhard Brader, vainqueur du Minié avec le fusil Mauser et le score de 97 / 100,  Franz Lotspeich, vainqueur en balle trap et également dans la discipline du Lorenzoni avec le fusil de percussion Mortimer. Egalement dans ce cas, Alian Boni a remporté la médaille de bronze avec un fusil de chasse calibre 12 Gibbs et Segura Badia Marcelo l’espagnol a pu prendre la première place du podium avec notre pistolet Tatham et Egg, le dernier né parmi les modèles de pistolet à silex.

 

Pour résumer nous avons eu de fortes émotions sur ce championnat!

Cependant, les surprises n'étaient pas encore terminées, car à la fin des épreuves seniors, nous sommes passés aux disciplines juniors, où les jeunes tireurs et les moins de 16 ans ont pu faire preuve d'une grande habileté et d'une excellente préparation, toujours au nom d’un grand esprit sportif.

Nous arrivions ainsi à la fin d’une semaine merveilleuse, vécue au nom de l’amitié et d’une saine concurrence; L'ami Balázs et son épouse Brijita ont voulu nous récompenser une dernière fois en organisant un dîner de clôture sophistiqué, avec spectacle, cuisine traditionnelle et feux d'artifice. Que dire, à part un grand merci à l’ensemble des organisateurs hongrois, à l’assistance technique et évidemment aux athlètes qui ont prouvé leur valeur, à l’intérieur comme à l’extérieur du champ de tir.


Stefano Pedersoli


TOTAL 35 MEDALS

15 GOLD
8 SILVER
12 BRONZE

 
THANKS !!!
 


Vidéos et galerie photos