Pedersoli Pedersoli
Black powder Pistolets

Deringer Philadelphia

Un des classiques de l’histoire des armes est devenue une icône pour ses petites dimensions ainsi que pour son rôle dans l’auto défense. Quand John Henry Derringer (1786-1868) ouvrit sa fabrication d’armes en 1806 à Philadelphie, Pennsylvanie, il était loin d’imaginer que l’une des ses créations aurait tant du succès qu’elle inspirera un grand nombre de fabricant d’armes et ce jusqu’au début des années 1900. La réputation des pistolets  de poche de Derringer devint mauvaise tout en augmentant vers la fin de sa production en raison d’un événement de l’histoire américaine tragique.  En fait, un pistolet similaire fût trouvé dans un des boxes du théâtre Ford à Washington, lieu dans lequel le soir du 14 avril 1865, le Président Abraham Lincoln fût assassiné par John Wilkes Booth.
Derringer fabriqua des pistolets et des carabines pour l’armée, également des armes à silex, des pistolets de voyage et de duel, la production de ce modèle atteint environ 15000 pièces de 1850 à 1870, 2 ans après sa mort. La longueur du canon varie de 1 pouce ½ à 6 pouces. Le style de Derringer fût copié par de nombreux fabricants et devint le nom de référence pour beaucoup de pistolets de poche.
Notre réplique du Derringer Philadelphia est une reproduction conforme d’un des pistolets de 1850 livré en coffret armature laiton avec serrure sur laquelle figure le marquage original sur 2 lignes : Derringer / Philadela. Le canon, de couleur brun, est équipé d’une hausse en V en laiton et d’un guidon allemand à lame couleur argent. La poignée est en noyer, laquée et quadrillée.
Le pistolet est également disponible dans un joli coffret bois contenant également une petite poire à poudre.