En 1763 la France a adopté un nouveau fusil d’infanterie plus robuste que le précédent pour répondre aux exigences de la tactique de tir en ligne à une cadence de tir accéléré, né de la malheureuse Guerre de Sept Ans.

Le nouveau fusil s’avérait trop lourd et fut remplacé au bout de trois ans par le modèle 1766, mis au point sous la direction de M. de Montbeillard, inspecteur de la Manufacture de St Etienne. Il fut fabriqué à plus de 150.000 exemplaires jusqu’au 1769. Après cette date il sera remplacé par le modèle 1770/71.
Lorsque la Guerre de L’Indépendance américaine éclata des armes de type 1766 furent données par la France au nouveaux Etats Unis D’Amérique.

Loading...
Loading...
Loading...
Loading...
Loading...
Loading...
Loading...
Loading...